Humains, la roya est un fleuve

 humains

Intentions

“ Il n’est pas question ici de sentimentalisme, ni d’apitoiement facile. Regardons-les, ces migrants, sur le pont des navires, couchés sur le sol, brûlés par le soleil, desséchés par la soif et la faim, regardons-les. Ils ne nous sont pas étrangers. Ils ne sont pas des envahisseurs. Ils sont nos semblables, ils sont notre famille.” (Extrait de la préface de J.M.G. Le Clézio)

La bande dessinée “Humains, La Roya est un fleuve” est un récit documentaire sous forme de carnet de bord, écrit et dessiné à deux voix. Edmond Baudoin et Troubs ont rencontré toute une communauté d’êtres humains qui, dans la vallée de la Roya, à la frontière italienne, accueillent au quotidien les arrivants, les “autres” que l’Europe tente de refouler. Les dessinateurs font le portrait de ces personnes qui pratiquent sans relâche l’hospitalité et les questionnent : “Pourquoi faites-vous ça?”.

Touchée par la poésie, immédiate et profonde, de cette bande dessinée, Perrine Maurin décide de l’adapter pour la scène. Aux dessins projetés des auteurs (adaptation vidéo : Vincent Tournaud), elle associe la voix de Léo Grange, qui redonne sur scène tout le souffle des textes, et la délicatesse du travail musical d’Aude Romary, au violoncelle. Cette performance révèle une humanité ouverte, solaire, accueillante, pour qui “ouvrir les bras” est une force de vie. Poignant et lumineux. 

 

La bande dessinée

La Roya est un fleuve qui prend sa source en France, au col de Tende, et se jette dans la Méditerranée à Vintimille, en Italie. Durant l’été 2017, Baudoin et Troubs ont parcouru cette vallée, à la rencontre des membres du collectif « Roya Citoyenne », des gens qui, comme Cédric Herrou, viennent en aide aux migrants qui tentent de passer la frontière. Comme à leur habitude (Viva la vida, Le Goût de la terre) ils ont rempli leurs carnets de portraits et ilsinterrogent avec bienveillance et simplicité la violence du monde et l’humanité qui en jaillit. Cette fois ils sont ici, dans le sud de la France, confrontés au racisme et à la solidarité, et cette question qui ne les quitte pas : « pourquoi pour moi c’est possible et pas pour un Afghan, un Soudanais, un Érythréen, un...? »

Préfacé par J. M. G Le Clézio, Humains interroge notre manière de vivre ensemble et notre projet européen, confronté aux migrations politiques aujourd’hui et climatiques de demain, et nous rappelle que ce que les états qualifient de flux, représente en fait de précieuses vies humaines.

 

Les auteurs

Edmond Baudoin : « Vers l’âge de 30 ans, l’idée de mourir sans faire du dessin tous les jours de ma vie m’est devenue insupportable. J’ai alors quitté la comptabilité pour retourner dans mon rêve d’enfant. Le dessin m’a emmené à la bande dessinée qui m’a fait découvrir le bonheur d’écrire. La bande dessinée m’a fait voyager dans le monde entier : Uruguay, Argentine, Colombie, Chine, Inde, Japon, Egypte, Maroc, Liban, Roumanie, Italie, Espagne, Hollande, Suisse, Suède, Russie, Chili, Venezuela, Mexique, Cuba, Brésil, Québec. Mon premier livre de bande dessinée a été publié en 1981, j’en ai fait depuis, une cinquantaine, plus des travaux d’illustrations de textes adultes et enfants.

J’ai travaillé avec Le Clézio, Fred Vargas, Frank, Jacques Lob, L’abbé Pierre, Céline Wagner, Tahar Ben Jelloun, Philippe Chartron, Carol Vanni, Mircea Cartarescu. Mais la plupart du temps, j’ai été mon propre scénariste. Cer-tains de mes livres ont eu des prix à Angoulême. J’ai travaillé et je travaille toujours pour différents éditeurs (“L’Association”, “Gallimard”, “Six Pieds sous Terre” et “Dupuis”) ».

Troubs : Troub’s ne part jamais de chez lui sans un petit sac contenant plusieurs carnets à dessin, de différentes tailles. Ses promenades bucoliques le mènent dans les prés qui longent sa maison, ou à l’autre bout du monde, en Australie, à Bornéo... Mais toujours avec la même volonté de restituer le monde tel que Troub’s le voit, avec pudeur et empathie. Il a fait des études aux beaux-arts de Toulouse, puis d’Angoulême. Depuis, il vit en Dordogne, et, est devenu dessinateur-voyageur. Ses voyages en Chine, en Australie ou à Madagascar ont donné l’objet de plusieurs livres d’illustration ou de bande dessinée. Dessinateur contemplatif, amoureux de la nature et des animaux, il a également consacré un livre aux vaches.

Humains, La Roya est un fleuve est leur troisième livre à quatre mains après Viva la Vida au Mexique et Le Goût de la Terre en Colombie. 

 

Équipe

Adaptation, mise en scène : Perrine Maurin

Textes et dessins : Edmond Baudoin et Troubs Edition : L’Association

Comédien : Léo Grange

Musique live : Aude Romary

Vidéo : Vincent Tournaud

Remerciements : Marc Pichelin et Jean-Léon Pallandre pour leur soutien 

 

Calendrier

Création en avril 2019 au CCAM Scène Nationale de Vandœuvre dans le cadre de l’évènement “ Ce qui nous agite “.

20 novembre 2019 à Sarreguemines 21 novembre 2019 à Thionville programmation Université de Lorraine

7 avril 2019 à Lunéville ANNULE

La Méridienne Scène conventionnée dans le cadre du festival Facto 9ème édition 

14 janvier (10h et 14h30) et 15 janvier 2021 à 19h au CCAM/scène nationale de Vandoeuvre-les-NANCY

 

Production

Coproduction : Cie Les patries imaginaires et CCAM Scène Nationale de Vandœuvre

Nous contacter

  • courierMJC Lillebonne 14 rue du Cheval Blanc  54000 NANCY
  • ///Production / Hildegarde Wagner
    +33(0)663276955 production(at)patriesimaginaires.net

    ///Artistique / Perrine Maurin 
    +33(0)6 61 50 41 84 perrine(at)patriesimaginaires.net

 

Newsletter